De la musique et des relations, par Erwan F.M.

De la musique et des relations.

L’histoire authentique d’un père et d’un fils. Un documentaire sur les relations. “Cuatro y Quena” restitue la vie d’Osvaldo et de Martin, son fils, et leurs liens mutuels. Ils vivent chacun dans un univers bien différent. La vie semble les avoir séparés: un père artiste, profitant des simples plaisirs de la vie, dévoué dans la création, et un fils trainant dans la banlieue du 93. C’est leur origine chilienne et la musique vont les unir. Tout au long du court métrage la musique va opérer et une certaine intimité va se développer autour d’un air musical.

La mise en scène est assez particulière : Au début, pour avoir accès au deux mondes particuliers des protagonistes, nous retrouvons des plans particuliers. L’univers des quartiers d’Aunlay-sous-bois nous est présenté via les “Snaps” de Martin. Rap à fond, délires entre potes, 3 “Snaps” en format split screen, s’offrent à nous. Tandis que l’univers d’Osvaldo est plus calme : Musique tranquille, travaux artistiques et plans “raffinés” par rapport à ceux de Martin. Au fil du temps, le réalisateur, grâce la musique chilienne, les plans d’un un père et un fils qui se réunissent en travaillant sur un morceau de leur pays, remplacera peu à peu ceux où ils sont seuls dans leur univers. La progression de leur relation sera visible tantôt dans l’évolution de l’apprentissage de ce morceau, que dans leurs dialogues. Les plans sont d’ailleurs authentiques. Le thème commun reste la musique mais les deux personnages principaux sont libres de faire ce qu’ils veulent, et juste ce qu’ils ressentent. 

Un passage marquant est un moment où la famille regarde documentaire réalisé sur le père d’Osvaldo : un point touchant, en famille, où même Martin, intouchable en cité, finit par fondre en larmes : “il me fait pleurer ce con”, dit-il en parlant de son grand père. Ce qui ressort de ce film est une claque. Les relations humaines et familiales qui sont aussi mises en valeur et vraiment touchantes semblent toujours présentes, quoi qu’il arrive, et même si les vies sont différentes. Le film se recentre aussi dessus, avec la musique, et sur l’importance des relations humaines.

ErwanFM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.