« El Motoarrebatador » par Zaoudjati MAOLIDA

Le film El Motoarrebatador est un long métrage de fiction réalisé par Agustin Toscano, en compétition au 14ème festival international du film d’éducation, sélectionné par différents comités. Ce film en couleur, date de 2018 et vient tout droit d’Argentine. Il est sorti en version originale avec pour acteurs principaux Liliana Suarez qui joue Eléna, une vieille dame qui se fait agresser, et Daniel Elias qui joue Miguel un voleur à moto.

   Ce film nous raconte l’histoire d’un voleur à moto se repentant d’avoir blessé une vieille dame à qui il a dérobé le portefeuille. Il essaye de s’amender en la retrouvant à l’hôpital. Heureux de savoir qu’elle a perdu la mémoire, il s’invente une nouvelle vie mais son passé de pickpocket l’empêche de la commencer.

   Augustin Toscano, le réalisateur de ce long métrage, est un jeune réalisateur qui a aussi réalisé The Owners en 2013. Dans ce film le personnage Miguel est mal joué par Daniel Elias qui n’exprime pas assez ses émotions. Par exemple lorsqu’il découvre Eléna à l’hôpital, son visage n’est pas assez expressif. Malgré ce défaut, l’image est sombre, avec des couleurs froides, ce qui va avec l’ambiance du film. Tout au long des séquences, la rue, le quartier et les bâtiments constituent un décor réaliste, bien mis en valeur par la musique et les sons qui faisaient écho. D’autre part, le scénario est bien construit, mais un peu trop prévisible.

 Enfin grâce à ce film j’identifie une morale : chasse le naturel et le naturel revient au galop, il est donc bien difficile de sortir de la délinquance même quand on en a envie.

                                             Zaoudjati MAOLIDA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.