« El motoarrebatado » par Chloé Le Pape

El motoarrebatador

Ce film parle d’un homme qui va voler le sac d’une femme âgée, mais en essayant de récupérer son sac la femme sera traîner au sol par le passager. Elle finit par lâcher son sac en s’évanouissant. Les deux hommes s’arrêtent dans une sorte de déchetterie, celui qui a le sac le vide pour récupérer le porte-feuille. Miguel, le conducteur de la moto, observe son camarade jeter tous les effets personnels de la femme, en le regardant faire, il est plonger dans une réflexion. Miguel cogite pendant quelques jours. Il décide de se rendre à l’hôpital pour savoir dans quel état elle est, sachant qu’il a gardé sa carte d’identité. Hélas, elle est amnésique, il est ému en voyant dans l’état où elle est. De ce fait, Miguel va prendre la décision de se racheter en lui inventant des souvenirs avec lui. Il va aller chez elle pour apprendre à mieux la connaître et savoir de quelle manière elle vit. Il va lui apporter son aide. Un moment, le deuxième voleur, le « Rouquin » refait son apparition devant le domicile d’Eléna et Miguel angoisse plus que d’habitude. Dans la même journée Eléna et Miguel se dispute car Eléna va finir par lui confier qu’elle se méfiait de lui au début. Miguel l’insulte et s’en va juste après. Le lendemain, il revient pour reprendre des affaires mais en passant devant la chambre d’Eléna, il remarque que son camarade de braquage est là ! Miguel panique et essaye de lui faire quitter le domicile mais il refuse et commence à jouer avec la situation dans laquelle il met Miguel. Ce dernier est en tort et il ne veut pas qu’Elena le sache.
Miguel s’impatiente, mais quand le rouquin balance qu’il a mis Eléna dans cette état, Miguel perd le contrôle et le frappe. Miguel s’enfuit de peur qu’Eléna appelle la police. Il se rend chez la mère de son fils, elle refuse qu’il rentre. Il va chercher son fils à l’école et s’enfuit avec lui, mais il y a un barrage de police. Il perd patience et décide de forcer le passage. Il se fait poursuivre par trois policiers.Il finit par se faire arrêter et se retrouve en prison. Il reçoit une visite, celle de son fils … mais également celle d’Eléna.

Ce film argentin est tiré de faits réels pour le début mais a été modifié pour donner une autre fin. Durant cette réalisation, il y a eu la grève des policiers au même moment. Il y a une bonne qualité d’image et de bons jeux de lumières.
Une complicité va naître entre Miguel et Eléna. Mais on a du mal à accrocher au début sauf que l’on est vite pris par l’action qui se déroule durant le film. On ressent le besoin de savoir comment va Eléna et ce qu’l va faire pour se racheter. On décroche quelque fois avec toutes les complications que l’auteur rajoute. On a parfois du mal à se raccrocher sur le reste du film. C’est seulement à la fin que l’on nous sommes repris par le film.

Le Pape Chloé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.