« 68 raisons de penser » par Jolyane Lebret

68 Raisons de penser

68 raisons de penser de Valérie Cibot, est un documentaire réalisé en 2017. Il met en action cinq jeunes femmes étudiantes. Elles vont avec nous apprendre plus amplement ce que fut la révolution de mai 68, mais aussi l’héritage et les répercussions sur notre société, cinquante ans plus tard. C’est donc ainsi que nous entrons en immersion dans la vie d’Adèle, Camille, Roxanne , Héloïse et Zoé. Ces cinq jeunes vont donc se répartir cinq grandes causes débattues pendant la révolution de 1968, et ayant encore à l’heure d’aujourd’hui un impact sur notre société : l’avortement, la parité homme/femme, le féminisme, la vie politique, l’éducation Nationnale.
L’histoire ! Mai 1968, il y a cinquante ans, hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, étudiants ou ouvriers, noirs ou blancs, aucunne différence n’avait sa place à ce moment précis : ls marchent, manifestent pour les libertés et celles futures. Ce film n’est pas une simple archive, car nous y voyons aussi les jeunes femmes se filmer pour parler de leurs vies d’adolescentes mais aussi de leurs découvertes. Elles discutent entre elles de leurs vies, mais aussi pour comprendre ensemble que ce que l’on a maintenant n’est pas un dù et que d’autres générations se sont battu pour cela. Nous entrons chez elles, dans leur intimité même, ce qui rend le film très vivant. On y retrouve témoignages, archives, papiers, photos, vidéos. Ce film est captivant autant par l’Histoire que par le travail de recherché réalisé par ces cinq étudiantes…
Ouvrez les yeux ! Allez voir ce film, il en vaut la peine car il nous fait prendre conscience que les droits que nous possédons à l’heure actuelle ne sont pas un dù et qu’il faut continuer à se battre pour garder ces libertés et en gagner de nouvelles…
Jolyane Lebret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.