The Florida project, le périple coloré de Moonee par le lycée Mézeray

Dans ce film, Sean Baker nous plonge dans un monde en apparence coloré mais en réalité bien plus sombre. L’histoire se déroule en Floride aux Etats-Unis dans un motel, où vivent Moonee et sa mère. Leur motel violet est situé dans la banlieue du parc Disney World.  Tout au long du long-métrage, Sean Baker nous éblouit par des couleurs éclatantes. La musique a également une place importante. Les acteurs nous font passer par plusieurs émotions comme la tristesse ou la joie. Malgré l’histoire sombre, le réalisateur arrive à nous faire rire. Les acteurs sont tous très bons, si William Dafoe nous montre une fois de plus son jeu d’acteur plein de finesse, c’est bien Brooklynn Kimberly Prince, l’interprète de Moonee, qui nous bouleverse par son talent d’actrice durant 1h52.
The Florida project ne vous donnera peut-être pas envie d’aller en Floride mais vous fera jeter un autre oeil sur ces laissés-pour-compte de l’Amérique de Donald et de Trump.
Critique collective : Mathys, Anaïs, Chaïma, Maëlys et Marius.
Lycée Mézeray

2 réflexions au sujet de « The Florida project, le périple coloré de Moonee par le lycée Mézeray »

  1. Bien vu, l’Amérique de Donald et de Trump !
    Quant au reste de la critique, c’est bien d’avoir saisir la dualité des espaces motel/parc d’attraction, des couleurs coloré/sombre, des sentiments tristesse/joie et je constate que le jeu et le naturel de Kimberly Prince en a soufflé plus d’un et d’une…
    Gérard animateur PJC

Les commentaires sont fermés.