Blind Sex, Une jolie mise-à-nu par Chrystèle Cissé

Sarah Satamaria Mertens nous offre dans Blind Sex, court métrage de 27 minutes, un beau portrait de jeune fille qui va s’ouvrir au monde…

À la fin de l’été, Louise non voyante, s’égare par mégarde dans un camp de naturistes. Un jeune homme, puis une jeune femme, vont l’accueillir …

Au contraire de Gudmundson dans Heartstone, la réalisatrice filme les corps nus, crûment, sans fioritures et en pleine lumière. Sa mise en scène expose les personnages dans un rapport à l’autre d’une évidente simplicité. En atteste la joyeuse scène d’épilation de Louise par Léa, qui au-delà de lui ôter ses vêtements et ses poils pubiens, lui permet d’accéder à une véritable féminité.

Le handicap de Louise, comme une « tenue » (le textile par rapport au naturiste) la contraint dans un carcan. Les rencontres qu’elle va faire vont lui permettre de changer de peau, de s’affranchir aussi bien de ses habitudes que des préjugés, de sortir de son habit d’aveugle pour endosser une identité libérée. À savourer sans se limiter !!!

Chrystèle Cissé
LPO Le Mans Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *