Critique de Heartstone par Louise Boulard

Thor et Christian sont deux enfants âgés de treize ans venant d’un petit village d’Islande. La mise en scène met en avant les somptueux paysages colorés se trouvant dans divers endroits près d’une falaise. Ces jeunes garçons perdus et encore à la recherche de leurs identités nous intriguent à travers leurs comportements d’adolescents bien souvent incompris du public. Thor est amoureux depuis bien longtemps d’une belle fille de son village mais c’est lorsque cette relation se concrétise enfin, son meilleur ami étonne en manifestant des sentiments envers Thor.

C’est tout naturellement que l’auteur du film place des passages liés à la sexualité ce qui étonne et rend ce film original. C’est à cause de ces passages sexuels que je ne conseille pas ce film à tout public. Toutefois cela varie selon la sensibilité et la tolérance de chacun.

Partagée entre le réel et la fiction, l’histoire touche et marque.

Boulard Louise
Lycée Le Mans Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *