Le dilemme d’une vie, par M-Lou lycée Raymond Quenau à Yvetot

LE DILEMME D’UNE VIE

Dans le Montana, la médiocrité d’un père vétéran de guerre et addict déclenche le malheur de sa fille, Mickey.

    Vivant dans une maison délabrée et à la suite du décès de sa mère, une jeune femme, à l’approche de sa majorité, fait face à un dilemme conséquent : choisir entre ses désirs d’indépendance et de liberté ou alors se consacrer entièrement à son père, un homme manipulateur. Mickey and the bear est un long métrage réalisé par Annabelle Attanasio et un drame fictionnel réaliste de 89 minutes qui nous plonge de manière crue dans le quotidien atypique et difficile de cette adolescente. Les différences culturelles nous empêchent de s’identifier aux personnages mais leur complexité permet de nous attacher à eux, de découvrir et comprendre de nouvelles facettes de leur personnalité. La bande originale tient une place importante puisqu’elle contribue à nous immerger dans l’ambiance du long-métrage et à nous procurer des émotions plus profondes. C’est le cas lors de la soirée d’anniversaire de Mickey où la musique souligne la relation tendre et ambiguë qu’entretiennent le père et la fille. D’une façon générale, les relations de Mickey aux autres protagonistes permettent de nous offrir des scènes touchantes, cruelles et brutales. Le choix des plans larges sur le paysage forestier et les lumières intimistes dans les scènes où Mickey est heureuse créent une beauté qui contraste avec la cruauté de son quotidien.

    A travers son histoire, ce que l’on peut retenir, c’est l’importance d’être maître de ses choix et de sa vie pour conquérir sa liberté.

 

M-Lou, lycée Raymond Quenau à Yvetot

A propos de webjournaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.