Paroles d’ados

Incroyable, c’est le mot qui me vient directement à l’esprit quand j’ai vu le superbe film « Y.O.L.O » de Karim Bey. Ce film relate donc l’histoire de quatre adolescents qui se sont filmés pendant plus d’un an. Ce documentaire relate leurs vies, univers, leurs rêves et leurs avis sur la société. Mara, Boris, Célestine et Quentin  ont entre 14 et 18 ans. Ils sont drôles, légers, tristes du monde qui les entoure.

Je vais reprendre le mot du réalisateur Karim Bey  que j’ai rencontré: »Gifle »;car c’est ce que j’ai moi même ressenti en voyant ce film. Car cela représente les ados, leurs habitudes, les devoirs, les soirées, leurs délires. Mais la peur aussi, exprimée par Quentin lorsqu’il parle de la société, cette société dans laquelle on se réveille le matin sans savoir ce qu’il va se passer dans la journée. 

Il y a une grande confession, car Boris par exemple, parle des ennuis qu’il a avec sa mère et la difficulté que cela lui apporte dans sa vie. Mais il dira néanmoins « Je t’aime Maman, je t’aime Papa. » Mais aussi Mara, quand elle parle de sa rupture avec son copain et de ses difficultés liées à l’évolution de son corps.

J’ai eu la chance d’interviewer le réalisateur Karim Bey, un réalisateur sympathique et attachant qui ne cache pas son émotion après la projection de son film et les réactions des spectateurs. Ce qui est admirable c’est qu’il y a une relation de confiance entre lui et les protagonistes, il était comme un « ami ou un grand-frère » pour les adolescents. Quand il a expliqué le projet, les adolescents étaient partants dès le départ.

Ce film est un message pour les ados mais aussi pour les adultes. Quand on les observe, on a le sentiment qu’ils s’adressent à nous, comme s’ils souhaitaient nous faire partager un message. Karim Bey voulait aller au bout, il dit « Y.O.L.O est le film le plus singulier que j’ai réalisé ».

Cet article peut se terminer par une très belle phrase de Célestine sur l’amour « On ne devrait même pas dire homosexuel, lesbienne ou bisexuel(le). Nous avons le choix d’aimer un homme ou une femme. »

Erwan CROGUENNEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.