Heartstone, le cœur des adolescents est un volcan par Catherine Delon

Le cœur des adolescents est un volcan

Le réalisateur islandais Guamundur Arnar Guomundsson s’inspire de son enfance pour nous conter l’été intense et décisif d’adolescents dont les visages grâcieux illuminent l’écran malgré la dureté du propos et de l’atmosphère, malgré l’âpreté du climat et de la langue, la violence de la nature et de la micro-société du village.

Leur peau est de la lave en fusion, et le cinéaste choisit de nous la montrer au plus près, que ce soit pour nous faire ressentir la découverte du désir ou la fièvre du désespoir quand le jeune Thor apprend que son ami Christian, dont il s’est éloigné, a tenté de se suicider.

Le film échappe aux clichés sur l’adolescence tout en rappelant d’autres révoltes juvéniles mises en scène au cinéma, par exemple dans Stand by me ou Mustang.

Christian et Thor, vous êtes les héros touchants d’Un Brodeback Mountain islandais et enfantin, si loin si proches de nos propres volcans éteints qu’un rien peut réveiller, car les cendres de nos amitiés adolescentes et de nos premières amours sont encore chaudes.

Catherine Delon

A propos de Alexandre Agnes