Critique de Heartstone par Thibaut Eve

Le film Heartstone est un long métrage de 129minutes. Gudmundur Arnar Gudmundsson, le réalisateur, nous a offert une histoire très émotionnelle avec de magnifiques prises de vue sur un village reculé d’Islande. A l’aide d’une amitié très forte, le réalisateur nous montre différents thèmes tabou dans notre société comme l’homosexualité et le suicide. Il dénigre particulièrement les hommes dans ce film, il nous donne une vision très négative, ils sont violents, homophobes et absents, ce qui est pour ma part une caricature peut être un peu trop forte de ces hommes dans les espaces ruraux Islandais. Les femmes quant à elles sont mises en scène d’une manière également péjorative. Les sœurs de Thor passent leur temps à user de leurs charmes et raffolent de cela. Elles martyrisent leur frère la plupart du temps. Leur mère a démissionné de ses obligations et ne pense qu’à s’amuser et à plaire. Nous découvrons dans ce long métrage un côté plutôt brut de l’amour englobant le personnage principal, ce qui nous renvoie une nouvelle fois à cette vie « rustique » que mènent les personnages de ce petit village. Nous suivons alors le développement d’un jeune adolescent en quête d’identité. Le réalisateur s’est permis d’intégrer sa propre expérience, ce qui rend le film encore plus touchant. Les paysages capturés dans ce film sont impressionnants, nous avons là une nature déchaînée avec la mer et ses falaises menaçantes, et une ambiance calme et apaisante à l’aide des prises de vue du ciel. Pour se faire le réalisateur a essentiellement utilisé la lumière du jour, qui rend ce film très agréable à visionner. La bande son utilisée est très appréciable, les différentes musiques colles particulièrement bien avec les scènes associées. Pour conclure, je m’avancerai à vous conseiller de voir Heartstone, ce n’est sans doute pas le film de l’année mais il vous permettra de passer un bon moment enrichissant, tout en offrant de diverses émotions.

Thibaut Eve, lycée Raymond Queneau.

A propos de Alexandre Agnes