Atelier de retour sensible de Jeune Juliette

À chaque édition, le Parcours Jeunes Critiques de Cinéma décortique les films du Festival au travers de divers temps d’échanges, de partage ou encore de jeux d’expression. 

Cette année, c’est avec joie que les lycéens normands ont investi Evreux dès la première journée et surtout ont pu assister à la projection du film d’ouverture Jeune Juliette d’Anne Emond. 
Tous ont eu l’occasion pendant un atelier de retour sensible d’exprimer un sentiment et/ou une émotion qu’ils ont ressenti pendant le film, mais aussi de partager avec groupe une image qu’il leur reste du film. En voici quelques exemples:

« Apprends à aimer ceux qui t’aiment plutôt que de courir après ceux qui ne t’aimeront jamais »  Merci à ce prof de Français!

Juliette, entre refus et acceptation de l’autre.

Quand Juliette dit à Arnaud qu’elle n’est pas son ami… Trop triste.

J’ai adoré la réaction de l’enseignant lorsque Juliette plaque au sol son camarade, car il a volé le Rubbik’s cub ! 

Le dernier baiser : un doigt d’honneur à la société ! 

Des mécontentements, mais surtout une fin jouissive ! 

A propos de webjournaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.