Critique de Heartstone par Lohanne Cocherel

HeartStone sort le 27 décembre 2017 il dure 2 h 09 min. Il a été réalisé par Gudmundur Arnar Gudmundsson. C’est un film de genre dramatique, islandais et danois. De nombreux films ont déjà traité sur ces sujets, il est donc difficile de nos jours de proposer une approche innovante. Grande générosité des deux acteurs qui livrent à la caméra des scènes intimes, douloureuses ou même dangereuses.

Les acteurs n’ont pas eu peur de se mettre à nu, donnant des performances touchantes forçant l’admiration pour des acteurs aussi jeunes et inexpérimentés dans le domaine cinématographique.

Les personnages principaux sont Thor et Christian, joués par Baldur Einarsson et Blear Hinriksson, deux adolescents de 14 ans, terriblement proches.

Dans un village isolé de pêcheurs en Islande,Thor et Christian, vivent un été mouvementé. Tandis que l’un tente de conquérir le cœur d’une fille, l’autre se découvre éprouver des sentiments pour son meilleur ami.

Le sujet du film sent à priori le vu et revu, à savoir le passage de l’enfance à l’adolescence, surtout avec l’irruption des premiers désirs, vers une sexualité encore floue.

Le film évoque aussi, de façon moins approfondie de nombreux thèmes : l’isolement, l’homosexualité et l’ennui.

Ce film déclenche chez les spectateurs un sentiment de mal-être. Il devrait être interdit aux moins de 16 ans car il y a des scènes, notamment sensuelles, que des enfants ne sont pas censés voir.

Lohanne Cocherel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *