Hearstone, un film qui est tout sauf monotone par Romane Carpentier

Hearstone est un film de Gudmundus Arnar Gudmundsson. On peut suivre l’histoire de Thor et Christian, deux adolescents vivant une amitié très forte qui nous plonge dans un monde très particulier que l’on appelle plus communément « l’adolescence ». Nous pouvons observer des sujets différents mais tous aussi tabou les uns que les autres, tels que la découverte de la sexualité, l’homosexualité et même encore le suicide. Le film nous attache énormément aux deux jeunes garçons. Ce long-métrage est réalisé tel que l’ambiance reste assez sombre mais joyeuse à la fois, une très grande ambiguïté est semée tout au long de l’histoire. La mise en scène appuie fortement sur certains points du film, la lumière est plutôt vive lors d’un moment joyeux, par exemple, quand les deux jeunes adolescents vont camper avec leurs deux amies, en revanche, la luminosité est très sombre lors de moments tristes, nous pouvons l’observer au moment de la tentative de suicide du meilleur ami de Thor, Christian. Le cadrage nous rapproche des personnages, presque comme si on vivait l’histoire avec eux, ce qui les rend encore plus touchants et marquants.

Hearstone est un magnifique film qui nous fait réaliser à quel point grandir est difficile.

Romane CARPENTIER, première L, Lycée Raymond Queneau à Yvetot